Réaction suite à la publication d’un mois à Saint-Georges de Didonne

Budget Saint-Georges

Le budget de la commune vu par l’opposition :

L’opposition a « étudié la différence entre recettes et dépenses » et a découvert que « les restes à réaliser provenant de l’équipe précédente (2012) étaient très importants en 2013 ».
Elle explique « qu’un reste à réaliser est la différence entre ce qui est inscrit au budget et les dépenses effectivement réalisées » et que « ce sont les économies de l’équipe précédente » !

Les restes à réaliser correspondent en fait aux dépenses engagées mais non payées au 31 décembre de l’exercice n (justifiées par des contrats, des conventions, des marchés ou des bons de commande signés).
Les restes à réaliser sont donc des engagements juridiques donnés à des tiers qui découlent de la signature de marchés, de contrats ou de conventions et qui n’ont pas encore fait l’objet d’un paiement sur l’exercice (n) qui vient de s’achever mais qui donneront obligatoirement lieu à un début de paiement sur le prochain exercice (n+1).

Mal maitrisées, on pourrait appeler ces dépenses reportées des « bombes à retardement » ; on est loin des économies annoncées et nous savons où nous a conduit la « bonne gestion » de ceux qui sont soutenus par l’opposition.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*